L'histoire de l'ocarina

Ocarina Stein AC bleu

Pourquoi l'ocarina s'appelle ocarina ?

Vous en conviendrez ce n'est pas le genre de question que l'on se pose… et pourtant vous risquez d'être surpris !
La réponse est simple, en italien “oca” veut dire “oie” et donc “ocarina” veut dire “petite oie”, en raison de la forme de l'ocarina qui ressemble à une tête d'oie.
 

D'où vient l'ocarina ?

D'après Wikipédia, il semblerait que l'ocarina ait été implanté dans plusieurs cultures il y a 12 000 ans, rien que ça ! C'est clairement pas un instrument moderne, c'est le moins qu'on puisse dire.
A ses débuts, c'était en Chine et dans les cultures méso-américaines puis il s'est répandu chez les mayas et les incas. C'était bien évidemment un ocarina 6 trous, on était encore loin des ocarinas 12 trous et des multi chambres.

Ce sont les boulangers qui, ne voulant pas gaspiller le reste des cendres encore chaudes, ont fabriqués les ocarinas 10 et 12 trous. C'est donc à ce moment, en 1860, que l'ocarina a été considéré comme un vrai instrument de musique et non un jouet pour enfant.

Au XXème siècle, pendant les deux guerres mondiales, les militaires jouaient de l'ocarina pour se remonter le moral, chose qui peut se comprendre…

De nos jours, bien que peu connu, c'est notamment le jeu The Legend of Zelda qui a rendu populaire de nouveau ce bel instrument.
Ca reste toujours un instrument surprenant que beaucoup de monde ne connaît pas et, rien que pour ça, on se doit de continuer à faire vivre cette petite oie.